Comment l’alimentation joue un rôle sur votre santé et votre perte de poids ? 9 Conseils indispensables

Quel est l'importance d'une bonne alimentation sur la santé ?

Une bonne alimentation joue un rôle important dans le bien-être personnel. En effet, une alimentation correcte et équilibrée a un effet positif sur le développement et les performances de chaque individu, sur la qualité de vie et sur les conditions psychophysiques générales. Elle représente également un moyen efficace de prévention de nombreuses maladies et d’aide à la perte de poids sans effet yo-yo.

Les rythmes frénétiques et le stress de la vie quotidienne ne nous permettent souvent pas de profiter d’un repas équilibré et complet, laissant place à la malbouffe et aux fast-foods, qui sont la plupart du temps pauvres en nutriments et riches en substances malsaines ou difficiles à digérer.

En général, une alimentation déséquilibrée peut être l’une des causes de maladies chroniques et de troubles légers à modérés tels que la mauvaise digestion, prise de poids, l’insomnie, le reflux gastro-œsophagien et la gastrite.

Comment une bonne alimentation influence-t-elle notre santé sur le long terme ?

Pour fonctionner correctement, le corps a besoin de tous les nutriments fondamentaux pour fournir de l’énergie, favoriser le renouvellement continu des cellules et rendre les processus physiologiques possibles.

Il est nécessaire d’introduire, de manière équilibrée, des céréales complètes de préférence sans gluten ou pauvre en gluten comme de l’avoine sans gluten, du petit épeautre non hybridé et de l’orge, qui constituent l’une des source d’énergie pour l’organisme ; des fruits frais, des fruits secs et des légumes, riches en fibres, en vitamines et en minéraux essentiels au bon fonctionnement des mécanismes physiologiques ; de la viande de bonne qualité, du poisson, des œufs, des œufs de cailles et des légumineuses qui contiennent des protéines et qui, entre autres fonctions, participent à la formation des différents composants de l’organisme, transportent des substances dans le sang et contribuent à une bonne réponse immunitaire.

Un apport insuffisant en protéines peut compromettre ces fonctions comme la perte de la masse musculaire, mais un excès est tout aussi mauvais : trop de protéines se transforment en effet en dépôts de graisse et les déchets de cette transformation deviennent des substances qui peuvent endommager le foie et les reins ;

Le lait et ses dérivés, ne sont pas conseiller. Mieux vaut toutefois privilégier les produits laitiers de chèvre ou de brebis ; et enfin l’eau, élément essentiel à la vie est indispensable à la réalisation de tous les processus physiologiques et réactions biochimiques qui se produisent dans l’organisme.

L’eau joue un rôle essentiel dans la digestion, l’absorption, le transport et l’utilisation des nutriments. C’est le principal moyen d’éliminer les substances résiduelles des processus biologiques.

Quels sont les conseils pour adopter une alimentation plus saine ?

Le rythme effréné de la vie quotidienne nous a fait perdre l’habitude de nous asseoir à table le temps nécessaire pour savourer un repas équilibré dans toutes ses composantes, préférant de plus en plus des aliments prêts à être consommés, souvent dépourvus de tout élément nutritif et difficiles à digérer au déjeuner, et reportant au dîner la consommation de plats plus consistants.

Ces habitudes font peser une charge excessive sur l’estomac, entraînant une digestion plus lente et plus difficile, ce qui entraîne souvent une somnolence, des ballonnements et une sensation de lourdeur.

9 conseils à suivre pour une alimentation saine et une perte de poids durable :

  1. Opter pour les aliments naturels riches en nutriments et peu caloriques : les aliments industriels sont généralement pauvres en nutriments mais riches en calories, ce qui ne correspond pas à la manière dont la nature a conçu les aliments. Aucun aliment naturel n’est riche en calories et pauvre en nutriments.
  2. Augmenter la consommation de légumes et de fruits : les légumes et les fruits devraient être nos principales sources de glucides. Ils apportent des vitamines, des minéraux, des phytonutriments et des fibres qui sont essentiels pour notre santé.
  3. Bien choisir les protéines : les protéines, y compris les protéines animales, sont essentielles et ne doivent pas être éliminées. Toutefois, il faut éviter les produits malsains tels que les saucisses, les viandes transformées ou cuisinées de manière agressive et préférer les poissons gras, les viandes maigres, les œufs, les légumineuses, les yaourts K-philus et les fromages de qualité.
  4. Sélectionner les matières grasses : les matières grasses ne doivent pas être réduites de manière excessive. Il est nécessaire d’éviter les graisses hydrogénées ou les graisses inflammatoires oméga 6 comme l’huile de tournesol très présente dans les produits de boulangerie et de se concentrer plutôt sur l’huile d’olive extra vierge, les poissons gras, les noix, les avocats et de petites quantités de beurre de vache Jersiaise.
  5. Éviter le sucre : le sucre altère le métabolisme et se colle aux protéines, compromettant leur fonction, un processus appelé glycation. Les variations continues du taux de sucre dans le sang obligent le pancréas à produire de l’insuline en grande quantité, ce qui nous expose au risque de résistance à l’insuline et de diabète.
  6. Choisir les céréales complètes et sans gluten : les céréales raffinées agissent dans l’organisme comme le sucre et doivent donc être évitées. Les versions à grains entiers riches en fibres sont au contraire absorbées lentement et n’altèrent pas la glycémie de manière significative.
  7. Relier les doses au niveau d’activité physique : la quantité que nous mangeons doit être liée à la quantité que nous consommons. Si vous êtes sédentaire ou en tout cas les jours où vous ne faites pas de sport, il serait bon de réduire votre consommation d’aliments caloriques.
  8. Ne pas renoncer aux collations : notre métabolisme a besoin de rester actif. Un trop grand nombre d’heures de jeûne envoie un signal d’alarme au corps, qui se transforme en une faible propension à brûler des calories. En plus des deux repas principaux, pour garder votre métabolisme actif, il est bon de prendre une collation en milieu de matinée et une autre en milieu d’après-midi. Les noix et les amandes sont parfaites pour cela.
  9. S’offrir une pause de temps en temps : manger est aussi un plaisir et une occasion de socialiser. Au moins une fois par semaine, il est bon de s’offrir un repas qui sert à s’arracher et à récupérer de l’énergie au niveau psychologique.

Une alimentation correcte est donc un élément clé pour l’équilibre de la santé du corps et l’on sait que les processus de production du système agroalimentaire moderne ne garantissent souvent pas un apport suffisamment équilibré des différents nutriments présents dans les aliments qui sont essentiels pour maintenir et réguler le bien-être de notre corps. De petites perturbations dans l’organisme peuvent en effet être les signes d’une alimentation déséquilibrée. Cliquez-ici et télécharger notre guide offert sur les 7 habitudes des personnes qui perdent du poids et du gras durablement !

partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest