Pourquoi certains fruits et légumes ne mûrissent-ils pas ?

Vous aimeriez sans doute savoir choisir correctement vos fruits et légumes. 

Qui ne le voudrait pas !

Pomme, poire, mandarine à l’automne et à l’hiver.

Fraise myrtille, melon pour le printemps et l’été.

Que de bonnes recettes en perspective. Voir la liste des fruits et légumes mois par mois.

Mais parfois, vous rentrez chez vous, et là c’est la déception !

Pourquoi les cerises que vous avez achetées la semaine dernière font-elles toujours pâle figure dans votre panier à fruits ? Vous pensiez surement qu’elles allaient mûrir.

Qu’est-ce qui explique que vos cerises n’arrivent pas à mûrir alors que les bananes que vous avez achetées le même jour sont déjà complètement noires ?  Y a-t-il une explication scientifique à ce phénomène ?

Choisir ses fruits et légumes est toujours une tâche compliquée.

Même pour moi.

Il y a une recette que j’aime faire quasiment une fois par semaine: c’est du guacamole.

Pour faire du guacamole, c’est simple, il faut : des avocats, du citron, des épices à guacamole, du sel, du poivre et des oignons.

Mais combien de fois ai-je la surprise d’avoir un avocat déjà pourri ? 

Je crois que j’arrive même à en faire la moyenne. Un avocat sur trois est soit trop mûr, soit déjà passé.

Pour éviter le gaspillage alimentaire, je vais vous aider à faire de meilleurs choix lors de vos prochaines courses.

Avez-vous déjà entendu parler des fruits et légumes climactériques et non climactériques ?

Les fruits et légumes qui peuvent continuer à mûrir dans votre cuisine après l’achat sont des fruits climactériques alors que les fruits et légumes qui ne mûrissent plus après la cueillette sont dits non climactériques.

Vous pouvez acheter des fruits et légumes climactériques un peu verts ou peu mûrs lors de vos courses ils continueront leur maturation dans le bac à légumes de votre frigo ou dans le bac à fruits sans aucun problème.

Cette astuce permet effectivement de choisir ses fruits et légumes en fonction de leur maturité dès votre supermarché et donc d’éviter un gaspillage inutile.

Quels sont les fruits climactériques ?

  • La banane
  • La pomme
  • La poire
  • Le fruit de la passion
  • Le litchi
  • La tomate
  • L’avocat
  • Le kaki
  • Le kiwi
  • La pêche
  • L’abricot
  • La figue
  • La mangue
  • La goyave

Mais alors pourquoi ces fruits-là continuent de mûrir alors que les autres ne continuent pas de mûrir et sont donc des fruits non climactériques ? 

Les fruits non climactériques :

  • Les agrumes
  • L’ananas
  • L’aubergine
  • La framboise
  • Les mûres
  • L’ olive
  • La fraise
  • Les cerises
  • Le concombre
  • La myrtille
  • La pastèque 
  • Le raisin

Il y a une explication scientifique à ce phénomène.

Le mûrissement des fruits et légumes non climactériques est indépendants de la production d’éthylène.

L’éthylène est un gaz incolore inodore et très volatile.

Tous les fruits et légumes ne produisent pas la même quantité d’éthylène et ils y sont plus ou moins sensibles. 

Donc les fruits climactériques sont juste plus sensibles à l’éthylène.

Plus cette hormone est concentrée, plus la maturation des fruits est rapide.

Comment conserver les fruits et légumes climactériques et non climactériques ?

En fait, c’est vraiment très simple il suffit de séparer les fruits climactériques et non climactériques.

Pourquoi?

Car si vous continuez à placer vos fruits côte à côte vous accélérez en fait la détérioration des fruits non climactériques. L’éthylène dégagé par les fruits climactériques va dégrader les fruits non climactériques.

Par exemple, ne mettez jamais côte à côte un concombre et une mangue. 

Pour conserver au mieux vos fruits et légumes, placez-les soit dans le bac à légumes de votre frigo ou alors dans un panier à fruits en séparant bien les fruits climactériques et non climactériques.

Comment faire mûrir vos fruits plus rapidement ?

Si vous voulez accélérer le processus et que vos fruits arrivent à maturation plus rapidement, c’est très simple.

Placer un fruit climactérique à côté d’un autre fruit climactérique.

Par exemple, placer vos pommes avec vos abricots dans la même corbeille de fruits l’action de l’éthylène fera son effet.

Par contre, n’espérez pas faire mûrir un fruit non climactérique avec cette méthode.

Cela fera juste pourrir, mais non pas mûrir le fruit.

Comment savoir si un fruit est arrivé à maturité ?

Il y a vraiment 3 signes à regarder lorsque vous faites vos achats de fruits et légumes :

  • La couleur
  • La fermeté
  • L’odeur

Quand je suis dans un magasin je regarde toujours la couleur des fruits. Si la couleur est vraiment trop pâle cela signifie qu’il n’y a pas assez de caroténoïdes et d’anthocyane qui se sont accumulée dans le fruit.

On peut dire que le fruit n’est pas encore mature.

Lors de la maturation d’un fruit des composés volatils se produisent c’est ce qui donne l’odeur des fruits c’est pourquoi quand vous prenez une mangue en main elle a une odeur caractéristique lorsqu’elle est mûre.

Je sais que c’est assez compliqué et de déterminer l’odeur d’un fruit, mais ça constitue malgré tout un très mon indice de maturité et donc de goût et de sucre.

Bon appétit !

partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest